Le défi Tik Tok que affole les parents

Les challenges sur les réseaux sociaux sont de plus en plus nombreux et certains tout simply dangereux. The dernier en date est le Labello challenge que consists à mettre du baume à lèvre tous les jours et de se suicider une fois le flacon vide. Ce défi fait fureur auprès des jeunes sur Tik Tok depuis quelques jours. Les parents s’affolent.

Les défis et les challenges sur les réseaux sociaux rencontrent un succès fou auprès des jeunes ces dernières années. More if certain peuvent être intéressants, d’autres se révèlent très dangereux. C’est justement le cas du Labello challenge sur Tik Tok, devenu viral depuis quelques jours. The concept is also simple qu’effrayant. Cela consists in being filmed in mettant le baume à lèvre Labello tous les jours sur les lèvres ou en couper une partie lorsqu’on a des problèmes ou des difficultés et quand le flacon est vide, il faut mettre fin à ses jours. Pour l’instant, le challenge n’aurait pas fait de victimes mais on ne sait jamais puisque c’est destiné à un public très jeune, à savoir les enfants et les ados. Beaucoup de parents ont exprimé leur inquiétude suite au grand succès de ce nouveau défi. «Les people qui partagent ce genre de challenge sur les réseaux sociaux doivent être punies par la loi. On touche le fond. Inciter des jeunes à se suicider, I thought qu’on ne peut pas faire pire que ça. J’espère vraiment que personne ne les prendra au sérieux», s’indigne Mohamed, père de famille. «Mais dans quel monde nous vivons? Comment peut-on invent a challenge aussi dangereux et partager l’idee avec de jeunes enfants sur les réseaux sociaux? J’ai très peur pour les miens depuis que j’ai appris l’existence de ce challenge. J’essaye de les sensibiliser en discutant de ça avec eux mais je ne peux pas m’empêcher d’être inquiète», témoigne Sara, maman de deux filles.

Face à l’ampleur qu’a prize ce challenge, plusieurs enseignants, influenceurs, médecins, psychologists… they are mobilized to sensibilize the youth and avoid qu’ils ne passent à l’acte. In France, the Ministry of the Interior launched a message of prevention inviting parents to vigilance. La marque de baume à lèvres Labello a quant à elle souligné qu’elle est citée malgré elle dans cette affaire et qu’elle n’est en aucun cas associée ou favorable à ce défi ou à toute autre form de violence ou d’automutilation.
After the different themes of parents, who face the challenge, they are particularly disturbing, which is widespread on TiK Tok, which is made up of a large number of young people who use the world, notamment au Maroc. «Tik Tok séduit de plus en plus de jeunes. In effect, many children are amusent to watch the videos on social media chaque jour. Et il ya de fortes chances qu’ils tombent sur ce défi. Ils peuvent croire qu’il s’agit d’a simple jeu, ce que peut se finer para un drame”, warns Houda Hjiej, pedopsychiatre. «Ce genre de challenge peut être très dangereux pour les enfants et les adolescents, notamment certaines personnes fragiles que vont s’identifier aux personnes qui lancent ce genre de défis. Il s’agit généralement de jeunes que sont toujours à la recherche de sensation forte ou de personas que ont besoin d’un moyen pour exprimer leurs malaises ou leurs sentiments négatifs», souligne-t-elle her.
Pour éviter des drames, la pédopsychiatre insists on the importance of parler de ce genre de sujet avec les enfants. «Il est très essentiel que les parents en parlent avec leurs enfants. Ils ne doivent surtout pas en faire un tabou ou faire semblant de ne pas avoir vu. Il est également important de demander aux enfants et ados leur avis à ce sujet tout en essayant de les amener à être critiques par rapport à ce genre de pratiques”, advises Dr Hjiej.

Of course, Dr Bernard Corbel, a psychologist, believes that a high percentage of the population of adolescents is sensitive to morbidity and pathology. An absence of sens profond à transmettre à la génération montante ne peut qu’accroître cette sensibilité. «Plus an adolescent is a sensitive person, plus a genre of youth who can deal with problems and generate an accroissement of stress, an increase in anxiety and an isolation for rapport with the entourage of adults and family. The world that nous proposons aux enfants et aux adolescents is an essentiellement materialist world, based on the consommation et l’étalage des possessions, tout y est consommable, and compris les individus. La temptation est grande de s’en échapper. To avoid adolescents from appearing in the category “à risque”, il faut leur donner de l’attention et de l’écoute”, explains the psychologist. Ce dernier précise, par ailleurs, que l’écoute n’est pas simply donner des advices ou juger ou encore dire ce que l’on thought, mais plutôt exposer ce que l’on understand et ce que l’on ressent de ce que l’adolescent vit et partage, ce qui va développer le sentiment d’amour.

——————————–

Questions to Bernard Corbel, psychologist

«For the young, the social networks present a space where it is possible to publicly confront each other»

Le Matin : À quel point ce genre de challenge peut-il être dangereux, sachant que ce n’est pas le premier du genre ?

Bernard Corbel : Je crois qu’il s’agit d’une psychose sociale sans trop de conséquences si l’on veut parler du risque de suicide ou de scarification. On the contrary, it corresponds to a more shocking ritual that allows adolescents to live in a form of social integration, because they are attractive. Il s’agit de défis sur fond d’un goût particulier pour le morbide et d’instrumentalisation de la peur. Un tel jeu avec ses défis pourrait toutefois s’avérer dangereux pour des adolescents hypersensitivees et suggestionnables. Selon moi, there is a risque de blessure narcissique très important pour les jeunes que sont affirmés dans les défis, filmés en video et que pourtant n’iraient pas au bout de leurs défis. Tout le problème, en somme, serait de sortir de cette spirale attractive et de valorisation par l’importance du défi.

Comment justement peut-on explain l’attraction des jeunes pour les challenges sur les réseaux sociaux?

Les challenges sur les réseaux sociaux ont, à mon avis, un rôle de rituel d’intégration dans le groupe de jeunes devenant progressivement adultes, comme une initiation. Globalement, à part l’école et le foot pour certains jeunes passionnés de ce sport, il n’y a rien qui serait avec une haute valeur émotionnelle comme processus d’intégration. Les jeunes ont besoin de combattre, by s’affronter. Ils ont besoin de s’identifier à des héros et cherchent donc à le devenir. Ils ont besoin d’action que aurait une retombée sociale. Les réseaux sociaux, finally, present a space or it is possible to review, to publicly confront the people, the abject, the horrendous et de montrer sa force. Pourtant, the ridiculous dimension of the challenge will be the final accomplissement.

What advice can you give to parents of those who are more than likely to carry out challenges on social networks?

On peut understand cette attraction et la respecter mais jusqu’à a certain point. Il faut permettre aux jeunes hypersensitivees de sortir de l’état de fascination dans lequel ils se trouvent. The first urgency is the processus d’écoute, which may possibly be delegated to a psychologist, if it appears that the child is imprisoned by a game involving challenges or challenges. Il se croit manifestement obligé de faire certaines choses, car il s’y est engagé. D’une manière plus profonde et plus large, il faut chercher des activités génératrices de sens. Deux directions peuvent être privileges, celle des sports et celle du théâtre. Dans les deux cas, il faut imaginer à la fois l’insertion dans un groupe, une équipe et la confrontation au public.

.



Source link

Leave a Comment