Pas de quatrième dose pour les plus de 60 ans

The administration of a four-dose anti-Covid-19 vaccine plays an important role in the protection of vulnerable people against serious forms of illness. Le Maroc ne compte pas s’y mettre pour le moment.

epuis le début de pandémie, on n’a cessé de répéter que les people agées ont plus de risque de développer une serious form of Covid-19. Elles ont d’ailleurs été prioritaires lors de la campagne de vaccination. Et aujourd’hui, plusieurs pays décident de renforcer leur immunité en proposant une quatrième aux personnes de plus de 60 ans. In effect, Israël, Denmark, Spain, France, Italie, Corée du Sud, Tunisie… ont tous autorisé l’administration d’une seconde dos de rappel pour cette catégorie de la population. This dose is intended to increase the amount of anti-virus against the virus of vulnerable people, and to protect them from the Omicron variant that caused a rash of contaminations after they appeared.

Alors, s’agit-il d’une voie que pourrait bientôt emprunter le Maroc? Apparently, non! After the experts that we contacted, the Royaume aurait signed the door to the administration of a second vaccine rappel. «Il n’existe pour l’instant aucune raison scientifique pour proposer une quatrième dos au Maroc. D’autant plus that the variants currently in circulation ont perdu toute virulence. La troisième dos est la seule admise jusqu’à present. This dose is sufficient to ensure a good protection even if you notice a noticeable slowdown for this dernière. This is a fact, but I think there is a mur immunitaire dû à vaccination et à l’infection contractée por la Covid-19», declares au «Matin» Saïd Moutaouakil, professor in réanimation and member of the Scientific Committee and technique against Covid-19.

De son côté, Dr Tayeb Hamdi, médecin, chercheur en politiques et systèmes de santé, believes that the support of the four-dose dose du vaccin dans la protection du système de santé national paraît limited. «Il est vrai que sur le plan épidémiologique, l’immunité s’affaiblit quelques mois après la première dos de rappel augmentant ainsi le risk de faire une grave form de la Covid-19 chez les sujets ages. One four-dose dose of the vaccine protects the best of the vulnerable people notamment celles aged over 60 years. Mais sur le plan de la santé publique au Maroc, cette deuxième dos de rappel n’est pas vraiment nécessaire jusqu’à present», estimates the doctor.

Ce dernier affirme, par ailleurs, qu’il serait intéressant d’ouvrir droit à cette dos de rappel pour the vulnerable people in general in order to leur permettre de renforcer leur immunité et to protect themselves under the individual plan. “The national situation is currently under control. I will register the administration of the fourfold vaccination against the national strategy against the pandemic in the wake of a great intérêt. On the other hand, I thought that the faudrait ouvrir droit à cette seconde dos de rappel à titre individuel aux persons que souhaitent améliorer leur protection en particulier les subjects âgés et ceux qui souffrent de maladies grave et qui sont affaiblis sur le plan immunitaire», recommends Dr Hamdi.

.



Source link

Leave a Comment