a lien to confirm, the hypothesis pas excludes

Les sequelles, notamment neurologiques de la Covid-19, sont une menace dont l’importance remain encore malévaluated. Scientists affirm that the virus aurait des effets sur le cerveau et évoquent même un possible lien avec la maladie d’Alzheimer. For Dr Tayeb Hamdi, médecin chercheur en politiques et systèmes de santé, the hypothèse n’est pas excluding mais il faut attendre les résultats des recherches qui se poursuivent d’arrache-pied.

Les chercheurs se penchent de plus en plus sur les sequelles neurologiques notamment de la Covid-19. Also étonnant que cela puisse paraître, ils évoquent a possible lien between the virus and Alzheimer’s disease. Dr Tayeb Hamdi, medecin chercheur en politiques et systèmes de santé, souligne qu’il est tout à fait légitime de verifier cette hypothese pour deux grandes raisons: d’abord, une certaine similarité entre les signs neurologiques de la Covid-19 et ceux de la maladie d’Alzheimer ont été observés, même chez les jeunes. Ensuite, des études ont confirmed, via des autopsies, l’existence de la Covid-19 dans les cellules nerveuses des personnes que ont été atteintes de cette maladie. «Certes, cela means that the Covid-19 aurait des impacts sur le cerveau humain, mais n’implica pas forceément l’existence d’un lien avec la maladie d’Alzheimer», note-t-il.

Et d’ajouter que les scientifiques verifient cette hypothèse, sachant qu’il est difficile d’établir ce lien entre les deux maladies. Pour Dr Hamdi, “exploring the relationship between Alzheimer’s disease and Covid-19 implies de se pencher sur deux terrains sur lesquels on n’a pas vraiment la maîtrise”. I believe, in effect, that if the Covid-19 is not recent, Alzheimer’s disease, how much it is, will continue to raise various questions about autant that they do not know exactly about its causes and its mechanisms and c’est pourquoi on n’a pas d’ailleurs de traitement spécifique. “Tout ce que l’on sait aujourd’hui sur cette maladie, c’est qu’il s’agit d’une atteinte cérébrale que affecte la mémoire, la concentration et les comportements. La cause infectieuse ou l’hypothèse qu’il y aurait des infections derrière cette maladie a toujours été sur la table, avant même la Covid-19, mais cela n’a jamais été scientifiquement prouvé», fait-il remarquer. Une bonne et une mauvaise nouvelle… Pour Dr Hamdi, si l’on arrive à prouver scientifiquement le lien entre la maladie d’Alzheimer et celle de la Covid-19, on aurait plus d’espoir de find a traitement corresponding to l’Alzheimer .

«On soupçonnait toujours que la maladie d’Alzheimer était due à une infection, mais on ne savait pas de quel type. Also, if the relationship between the deux maladies is confirmed, the chercheurs auront devant eux, pour la première fois, des patients à la fois d’Alzheimer et de la Covid-19». Ceci dit, estimate le médecin, le chemin serait raccourci pour résoudre l’énigme de l’Alzheimer, car il suffirait de chercher par quel chemin ce virus causes maladie. Or si ce scénario paraît ambitieux pour le traitement de l’Alzheimer, il ne l’est pas tout autant sur le plan santé publique. In effect, indicate Dr. Hamdi, if he is established, it implies that he is likely to be a beaucoup of Alzheimer’s patients in the future. Dans ce sens, Dr Hamdi warns about a sous-estimation of the gravity of Omicron du fact that, although they are most virulent dans l’immédiat, ses sequelles neurologiques, respiratoires, voire cardiac, rest non negligeables. L’expert appelle, pour la enième fois, à protéger contre ce viruses por la vaccination et les mesures barrières connues de tous.

.



Source link

Leave a Comment