Meme the light forms of Covid causing cardiac injuries

Même les persons sans aucune maladie cardiovascular avant l’exposition au covid-19 sont concerned for cardiac complications.

The consequences of an infection with Covid-19 in the body, many more recently, serious and disturbing, after Dr Tayeb Hamdi, medical doctor in health systems and policies, commented on the results of a published study mois dans la revue «Nature Medecine». “Même si l’infection semble légère au départ, des complications peuvent les mois qui suivent”, alerted the doctor. D’où l’importance et la nécessité de la vaccination complète et des mesures préventives en vigueur.

C’est vrai que le risk of cardiovascular complications of Covid-19 exists, but the post-aiguës cardiovascular manifestations caused by maladie n’ont pas été charactérisées de manière exhaustive et complète. C’est ce qui a été le sujet d’une étude publiée ce mois de février dans la revue Nature Medecine affirmant que le risque de développer une maladie cardiovascular est gran dans l’année suivant la contaminación. Ce risque accroit même chez les sujets ayant fait une form bénigne de la maladie. The chercheurs de l’Université Washington à St. Louis pointed out that «the risks of complications manifest themselves independently of age, race, sex and other factors in relation to obesity, hypertension, diabetes , chronic renal maladies and hyperlipidemia». Une autre observation s’impose : «même les persons sans aucune maladie cardiovascular avant l’exposure à la Covid-19 sont concernedees par lesdites complications». From disturbing people who need to alert the health systems about an event augmentation of the incidence of cardiovascular diseases in the future.

For my understanding of the results, “Le Matin” contacted Dr. Tayeb Hamdi, a medical doctor specializing in healthcare systems and policies, who first approached the SARS-CoV-2 “n’est uniquely une maladie respiratoire que touche les poumons like the grippe rather une maladie générale à multiple facets, complications et sequelles. Il faut la prendre très au sérieux». Ce labor a également permis de furnir une réponse aux interrogaciones relatives a ce que l’on nomme «Covid long». “Peut-être que la fatigue et la difficultyé à l’effort attached au “Covid long” trouvent leur explicacion dans les lésions cardiac sequellaires”, indicates Dr Hamdi. Troisièmement, along with our interlocutor, «être infecté même en faisant une form mineure de la Covid-19 est toujours beaucoup plus risqué que d’éviter cette infection, d’où l’importance de la vaccination complète que protège 3 à 4 fois moins contre l’infection et 5 fois moins contre le risque de réinfection par rapport aux non-vaccinés». Le medecin chercheur en systèmes et politiques de santé ne cessa de souligner l’importance, voire la nécessité, des mesures préventives pour premunir de la maladie et de ses complications.
The study is carried out over the period from March 2020 to January 2021. It involves a group of patients (n=153,760 infected people) and a group of subjects (n=5 million non-infected individuals). Notons que la majeure partie des participants à l’étude n’étaient pas encore vaccinés à l’époque.

The results in chiffres:
In the 12 months who survived the infection, the people who have not contracted Covid-19 have a risk increased by 55% of developing a cardio-vascular problem. Other patients ont des risques accrus de faire a cardiac arrest (Infarctus du myocarde) (+63%) or a CVA (+52%). The risk of faire des Troubles de rythme cardiac is +62%. For ailleurs, the study to mount that risk of faire an inflammatory myocardite du muscle cardiac suite to an infection to the Covid-19 is elevé (+102%). Le sur-risk de faire un accident cardiovasculaire est de : +30% chez les old covidiens avec une forme légère de la maladie, +150% chez ceux qui ont été hospitalisés (lits conventionnels) et +350% chez ceux ou celles qui sont passed by the resuscitation.

.



Source link

Leave a Comment