Pour les 12-17 ans, la 3e dose n’est pas encore recommandée

In full debate on the adoption of the teaching at a distance or in presence, the question of the injection of the three doses of the anti-Covid-19 vaccine, notamment aux 12-17 years, resurfaced on the scene. Although it is essential to face Omicron, Dr Mohamed Benazzouz, responsible for the Program national d’immunization at the ministère de la Santé et de la protection sociale, nous affirme que la troisième dos n’est pas, pour le moment, administrée aux jeunes et qu’une recommandation pourrait être établie incessamment.

Five months after they were released, the vaccination from 12-17 years had good results. Effectively, the Maroc compte à ce jour (January 17 to 11 a.m.), 2,651,800 first-vaccinated and plus 2,242,200 vaccinated with the deuxième dose.

The question poses maintenant de savoir si ces jeunes vont commencer à recevoir la troisième dose pour booster leur immunité face à Omicron, d’autant que la durée entre les deuxième et troisième doses a été raccourcie à quatre mois au lieu de six. Joint par «Le Matin», Dr Mohamed Benazzouz, responsible for the Programme national d’immunisation au ministère de la Santé et de la protection sociale, nous apprend qu’à ce jour, «il n’y a pas de recommendation concerning the administration of the troisième dose pour cette population’. Il ajoute, toutefois, qu’une recommendation pourrait être établie incessamment. On the purely scientific plan, Dr Tayeb Hamdi, médecin chercheur en politiques et systèmes de santé, explain, for part of him, that it is all à fait légitime de ne pas recommander, pour le moment, l’injection de la troisième dose aux 12-17 years. “Contrairement aux adultes, les jeunes ont une bonne mémoire immunitaire et leur système immunitaire est plus répondant aux vaccins”, explain-t-il.

In other terms, note the expert, the young vaccinated gardent la memoire immunitaire pour longtemps et ce que leur permet d’être assez protégés. Une precision de taille : Dr Hamdi affirms that “if the threesome given to this strongly recommended for adults is apparently effective, I found a low immunity that was most after the deuxième injection”. Or, souligne-t-il, pour les 12-17 ans, note l’expert, nous ne savons pas encore quand leur immunité va baisser, étant donné que la campaign de vaccination de cette catégorie n’a démarré qu’à août 2021. Dr Hamdi also considers that the faut patienter avant de prendre la décision sur l’injection de la troisième dos à cette catégorie. He insists, in return, on the importance of the corpus professoral et administratif de recevoir leur troisième dos afin de mieux se protéger et protéger leur entourage.

.



Source link

Leave a Comment