Sociétés cotées: 252 MDH of income in hausse of 9.5% in 2021

The companies have a great year in 2021. They have earned 252 million DH of global income in an increase of 9.5% compared to 2020 and 3.2% compared to 2019, thanks to the dynamisme commercial des industries. Leur dette nette s’allège de 12.1% à 53 milliards, profitant notamment de la baisse de l’endettement de Maroc Telecom de près 8.3% et leur effort d’investissement s’est apprécié de 26.2% à 15 milliards.

Revenus globaux en nette amélioration, dette en baisse à deux chiffres, investissements en accroissement soutenu, les sociétées cotées ont signé un bel exercice 2021. Also, au terme de l’année dernière, les sociétés cotées enregistrent des revenus globaux qui s’élèvent à 252 milliards of DH, in croissance of 9.5% d’une année à l’autre and 3.2% por rapport in 2019. This performance is mainly due to the effect of a rebond de l’activité des industries (+12.2% to 162.2 billion) combined with a home of the PNB des financiers (+3.7% to 69 billion) also due to the improvement of the prime gross emissions of the Assurance & Courtage sector (+9, 1% to 20.5 billion), indicate a BMCE Capital Global Research (BKGR) dans sa dernière publication.

Les sociétés industrielles ont, in effect, made a profit in appréciation of 12.2% to 162.2 milliards (+1.3% for 2019), suite notamment à une croissance des ventes de trois secteurs. Le 1er est le secteur des matériaux de construction notamment trois sociétés. Il s’agit de TGCC dont les revenus sont accrus de 61.7% a 3.7 milliards soutenus for the realization of new projects dans plusieurs secteurs (santé, éducation, immobilier, touristique, etc.). Idem for Sonasid (+42.5% at 4.5 milliards) ayant benefited from a favorable price/volume effect on the ensemble de l’année et LafargeHolcim Maroc (+17.4% at 8.2 milliards) dont les Revenus is improved in the chair of the global cement sales house (+14.8% at the end of 2021).

Le 2e est le secteur gazier, essentiellement TotalEnergies (+45.9% à 12.9 milliards), suite à la hausse des écoulements de gaz dans a context of gradual reprise des CHRs (Cafés, Hôtels et Restaurants) et du redémarrage de l ‘Activité des industriels also qu’à a effet prix favorable induit par la flambée des cours du pétrole brut (+39.2% pour le Brent et +44% pour le WTI d’une année à l’autre), explains BKGR.

Le 3e est le secteur minier, essentiellement pour Managem (+57.1% à 7.4 milliards), suite notamment à la commercialization de l’or de la mine de Tri-k que ateint son rythme de croisière en contributor à hauteur of 38% du chiffre d’affaires even if the consolidation of the production du cuivre ayant allows capter la tendance haussière des cours (+23% sur 2021).

L’Assurance en croissance tirée par la branche Vie
Les sociétés financieres ont connu, de leur côté, une hausse des revenus, mais pas au même niveau than les industrielles. They did not register in 2021 a GNP in hausse of 3.7% to 68.9 milliards (+7% for rapport in 2019) coming mainly from BCP (+791 million DH) suite à augmentation of 6.8% of the margin interest of 12.8 milliards, profitant notamment d’una melioration du coût de refinancement et de 5% de la marge sur commissions essentiellement par la Banque au Maroc et les métiers subsidiaries. Bank Of Africa and Attijariwafa Bank contribute equally to the PNB House (+547 and +522 million respectively).

S’agissant du secteur Assurance & Courtage, are chiffre d’affaires with a bonus of 9.1% to 20.5 million (+5.3% for rapport in 2019). This performance is noted for the good behavior of the Vie activity (+15.9% to 7.3 million) observed by the ensemble of local operators, particularly for Wafa Assurance (+634 million) thanks to the croissance of the I activité Epargne avec la poursuite du développement des Unités de compte et la performance des Prévoyance products, note BKGR.

The Non-Vie Branch has evolved, quant à elle, from 5.5% to 12.8 milliards, thanks mainly to Saham Assurance (+396 million).
For ailleurs, the main contributors to the progression of the affairs of sociétés cotées in 2021 are the materials of construction (+4,891 milliards) suivi par le secteur gazier (+4,072 milliards) et de l’industrie minière (+2,562 milliards) . On the other hand, the telephones plummeted the evolution of the accumulated income to more than -979 million, “compte tenu de la mauvaise orientation des revenus Mobile au Maroc”, explains BKGR.

La dette en baisse, les investissements en hausse
Les sociétés cotées sont désendettees et ont augmenté leurs investissements avec un rythme soutenu in 2021.
Ainsi, la dette nette des valeurs cotées (hors financiers) is allégée from 12.1% to 52.9 milliards at the end of 2021. Par contributor, l’opérateur Télécom historique accapare plus d’un quart (27%) of l ‘encours global suivi par les immobilières avec 17%, Taqa Morocco (13%) et des opérateurs BTP (11%).

As far as investments are concerned, the companies have mobilized a global envelope of 14.7 billion by the end of 2021 (+26.2% year on year). A good partie (38%) of the investments made by Maroc Telecom (+62.8% by 2020) suite to a return to a level of normative advancement of their investments, after a year 2020 marked by the Covid-19 . 8% ont été investis par les minières (dont 88% par Managem dans le cadre du développement de ses local projects et en Afrique), 9% par Label Vie suite essentiellement à l’accélération du rythme de développement du groupe avec l’ouverture de 27 new magazines in 2021 (after the slowdown of 2020) and 10% for the Agro-Alimentaires et Boissons, mainly Mutandis dont les investissements porté sur l’acquisition du Brand nord-américain Season.

.



Source link

Leave a Comment