The enjeu est d’utiliser le cloud dans sa globalité

L’usage du Cloud remains limited by the majority of organisations, with the necessary conditions for réussir cette transition ne sont pas encore réunies, affirme le director de la formation continue et professeur d’innovation à l’École Centrale Casablanca, Nassef Hmimda. « Le digital nous engage sur le siècle à ven, si at rate ce virage, ce n’est pas sur qu’on se rattrapera sur le siècle suivant. C’est maintenant qu’il faut prendre les bonnes decisions pour avoir cette capacité d’agir quand il sera temps de le faire », at-il souligné à l’occasion de la première Matinale du Groupe Le Matin, organized in partnership with Dell Technologie, sur le thème « Cloud souverain : quels enjeux pour le Maroc ? ».

Selon lui, le sujet autour du cloud souverain n’est pas tant lié à la dépendance et l’indépendance par rapport à des offers, mais d’être prêt à fournir les efforts nécessaires pour être compétitif demain. «A quoi bon aller concourir dans les jeux Olympiques si je ne suis pas prêt. Il faut d’abord embarker l’économie nationale avec des acteurs et des champions nationaux dans ce domaine, qui vont nous permettre d’avoir les bonnes pratiques, la bonne préparation et les bonnes infrastructures. Quand on sera prêts, car on ne l’est pas encore à 100%, là on pourra faire les choix qui s’imposent, avec peut-être des alliances avec d’autres régions du monde », assuré Nassef Hmimda.

For him responsible, the enjeu est de faire le pas et d’utiliser le cloud dans sa globalité, au-delà d’avoir recours à un service. « Il faut être dans la logique du cloud, c’est bien plus dur que d’avoir une solution donnée. At this moment, and aura well plus d’options that will offer us a lieu de choisir d’être dans tel ou tel camp », at-il conclu.

.



Source link

Leave a Comment