Le climat des affaires normal pour 65% des patrons

Le climat des affaires s’ameliore au fil des mois. Près des deux tiers (65%) of the directors of companies surveyed by Bank Al-Maghrib (BAM), dans le cadre de l’édition quarterestrielle de son Enquête de conjoncture, ont qualified as normal le climat général des affaires. Cette proportion était de 51%, 62% et 59% respectively aux premier, deuxième et troisième quarters de 2021. Cette appréciation is relevée surtout chez les industriels de l’électrique et électronique unanimously indicating that the climate of affairs is normal au quatrième quarter of 2021. On the other hand, 29% of employers are convinced that the general climate of affairs is unfavorable.

Cette proportion varies between 24% dans l’agro-alimentaire et 39% dans le textile et cuir. In detail, the results of this conjoncture are the results of production conditions that are marked by an approvisionnement in premières matières played normal for 68% of industries and difficile for 27% and a normal level of stock of premières matières and demi-produits . Il en ressort aussi que l’accentuation de la concurrence, l’insuffisance de la demande et les coûts elevés des intrants sont évoqués por los bosses comme étant les principales freins à l’augmentation de la production et que des coûts unitaires de production sont en hausse selon 59% des entreprises et en stagnation selon 31% d’entre elles.

The BAM survey found that the treasury situation is rated as normal by 77% of industries and difficult by 16% of those and that the access to banking finance is normal by 90% of employers and difficult by 9% , with a coût du credit en stagnation selon les industriels. S’agissant des dépenses d’investissement, ils sont en stagnation selon 52% des patrons, en accroissement selon 28% et en recul selon 20%. Celles-ci auraient été financées à hauteur de 70% par des funds propres et 30% par des credits In what concerns the effectifs employedés, ils sont en stagnation selon 56% des employers et en repli d’après 33%. Pour les trois prochains mois, la majorité des entreprises anticipant une stagnation des effectifs.

.



Source link

Leave a Comment