The Ministry of Finance integrates the TPME

The government plans to strengthen the inclusion of small and medium-sized enterprises in the marché des capitaux in order to diversify the sources of finance and support it. For the objectives set for this year, an increase of 10% of the name of PME requesting the inscription in the alternative march and a hausse of 15% of the volume mobilized by the capital march for rapport in 2020. This strategic chant is carried by him Ministère des Finances in partnership with the Autorité marocaine du marché des capitaux.

Le ministère des Finances s’engage à accélérer l’accès de TPME au marché des capitaux. Plusieurs mesures sont en adoption ou en activation, en partenariat avec l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC). Le but étant de renforcer le charactère inclusif de ce marché in order to diversify the sources of finance des TPE et PME et accompagner la relance. Based on the information, the minister and the regulator ont pour objectives d’augmenter de 10% le name de PME sollicitant l’inscription au marché alternatif et de 15% le volume mobilisé par le marché de capitaux en 2022 por rapport à 2020 (titres de capital, obligatory emissions and titles of négociable créances…). For the actions envisagées, a reduction in the pricing of the commissions due to the AMMC for the TPME requesting the inscription au marché alternatif. S’ajoutent l’approfondissement de la titrisation et le développement des platforms de crowdfunding. Ces mesures s’inscription notamment dans le cadre du project de renforcement du character inclusif du marché de capitaux, financed by the Banque africaine de développement.

After an analysis of the BAD réalisée fin 2021 à cet effet, the accès au financing pour les TPME remains difficult. What is needed is a diversification of sources of finance to complete the impact of the banking and microfinance sectors. Ceci passe notamment par la facilitación de l’accès direct au marché de capitaux pour les PME solides et le développement de produits et mécanismes permettant de mobiliser l’épargne des investisseurs pour l’acheminer vers les TPME. The financing mechanisms of the marché -comme la garantie- and the new instruments du the marché des capitaux (crowdfunding, titrisation, etc.) are an opportunity to relieve the deficit of the financement of the entrepreneurship and the petites et moyennes entreprises au Maroc pour la economic recovery. «The development of innovative products such as titrisation and crowdfunding, the dynamisation of the role of OPCVM, OPCC and OPCI, the development of the activity of capital investment, the strengthening of financial guarantee devices in favor of export companies and the facilitation of l’accès pour les PME aux solutions de financement par le marché des capitaux sont parmi les axes sur lesquels les autorités devraient consent davantage d’efforts», recommends the BAD.

Dans une letter adressée fin 2021 a la BAD pour l’appui à l’inclusion financière au Maroc, the Minister of Finance, Mme Nadia Fettah, declared that “the government will continue its efforts to simplify the conditions d’accès des PME au marché des capitaux en vue de dynamiser leur financement, et poursuit le développement de la titrisation pour en faire un mécanisme innovant de la relance économique». Sur un volet, ajoute la minister, in order to promote fintechs, le Maroc published a BO la loi 15.18 portant sur le financement collaboratif «Crowdfunding», que ouvre la voie au développement d’utils de financement alternatifs et permet la mobilisation de Nouvelles sources de financement notamment au profit des TPE et des jeunes porteurs de projets innovants. “Le département des Finances œuvre à la préparation du cadre réglementaire pour le lancement des premières plateformes”, specified the minister.

For ailleurs, loi 36.20 transforming the Caisse centrale de garantie (CCG) into a société anonyme (Société nationale de garantie et de financement de l’entreprise: SNGFE) ouvre la voie à moyen terme à un autre palier de réformes du système de garantie dans l’objectif d’assurer une meilleure efficacité et efficience des politiques publiques d’appui au financement.

.



Source link

Leave a Comment