Une odyssée de forms et de couleurs dans «L’Âme Nature»

The «Passage à l’art» gallery offers to voir, jusqu’au 17 juin, the nouvelle collection de l’artiste Naima El Melkaoui sous l’title «L’Âme Nature». Toujours avec la nature dans la peau, l’artiste explore cet univers dans toute sa pluralité pour en extraire l’essence pure et généreuse. Suite à cette première, the artist Naima is solicited from other spaces and galleries.

Avec ses silhouettes dansantes dans une magnifique gestuelle, N. El Melkaoui raconte une nature qu’elle se veut très humaine et bénéfique. Car l’artiste a depuis ses debuts mené a combat contre les violences faites aux femmes, seeking a subtle link between nature et le corps humain. Selon Christophe Liron, “ces âmes dansantes, implorantes ou vindicatives, représentant des incarnations féminines, sont récurrentes dans l’œuvre de l’artiste”. On ne peut qu’être submergé par cette symphonie de couleurs battues dans les chemins tantôt de figuration, l’abstraction ou le surréalisme pour montrer ce lien entre le visible et l’ésotérique à travers divers supports que l’artiste s’est essayés . Sa célébration de la nature nous transporte dans une belle odyssée de teintes chaleureuses et de compositions poétiques que ne manquent pas d’attirer l’attention de tout visitaur. A universe of sleep that invites you to deep meditation. Comme le souligne la poétesse et écrivaine, Fatiha Nouhou, «son her approche is an indelible search du moi profond des choses, une que te sensuelle d’un dialogue spirituel de l’âme secrète. Her subjects are inspired by the body of the femme incarnating nature. Car, pour Naima, le corps féminin est le reflet de la Nature.

A travers ses toiles, the artist deems to demonstrate that Nature represents one and that l’Homme a pour devoir de la préserver. C’est aussi une recherche incessante du moi profond des choses, recherche sensuelle d’un dialogue spirituel de l’âme secrète». Et d’ajouter que «ses créatures sont nées du pouvoir de la plume créatrice de Naima, après avoir déclaré sa rébellion, lorsqu’elle s’est réveillée du rêve du silence sur le tumulte de la question, elle s’élève contre la tyrannie de l’angoisse interdite, pour ressusciter dans ses personnages légendaires l’éclat du départ et de l’identification, loin de tout observateur symbolique, exerçant sa douleur et sa joie avec aisance et spontanéité». Cette quête de la nature est, comme le précise Naima, «un aveu conscient de la force de la nature et ces personnages fulgurants ne sont que des âmes chuchotantes, dansantes et parfois, en colère contre leur nature mère».

To note that the ceremonie d’ouverture de cette exposition s’est déroulée in the presence of Mme la maire et quelques personnalités de la ville, ainsi que des artistes et plusieurs médias. Et ce, in compagnie d’une ambiance musicale, où l’artiste a présenté des chansons de sa signature de la au côté du contrebassiste américain Scott Valton et d’autres musiciens. Rappelons que l’artiste peintre, Naima El Melkaoui, entamé are parcours professionnel avec une exposition en 1993 à la quelle sont suivies mostieurs autres au Maroc et en France. During her career, she experienced different schools of art, between figurative, abstraction and surrealism. They are her engagement for the cause féminine lui a permis d’être sollicitée à réaliser des œuvres pour la Journée de lutte contra la violence faite aux femmes. Ces tableaux furent exposés dans les rues, sur des panneaux publicitaires de la ville de Millau (France) où elle a anime des ateliers collectifs de l’art-thérapie. Ses nombreuses prestations de qualité de la lui ont valu d’être primée au concours des Cimaises in 2014, organized by the Galerie Gustave Courbet à Palavas le Flots. As she received a trophy d’honneur at the Opéra La Comédie de Montpellier, on the occasion of the Journée internationale de la femme, in recognition of her artistic career in Maroc and France.

.



Source link

Leave a Comment