«Sahara Paradis», the multiple facets of an enchanting region

Published in Spanish under the title «Sahara Paradise», the new book-Album of photographs by Abdellah Doulfikar is finally ready for distribution in Maroc in Arabic and French languages.

«Sahara Paradis» is in a recent report of the year of repeated visits, south of Royaume, by the artist-photographer residing in Spain, Abdellah Doulfikar, who fascinated him with the first voyage for magic and rich nature in Sahara. «L’idee de cet ouvrage a été déclenchée par un voyage à Guelmim, avec des amis espagnols, où j’ai découvert la région Taghjijt. Je suis revenu dans le même endroit pour discover local traditions, le mode de vie des inhabitants, leur tolérance, leur générosité et leur ouverture envers l’autre. Ce qui m’a encouragé à visiter d’autres villes et régions du Sud, notamment Laâyoune, Dakhla, Tarfaya, Tan-Tan, Sidi Ifni… I’ve discovered another Sahara, other than celui que j’avais dans la tête et j’ai voulu partager les images que j’ai prises pour dire que le Sahara n’est pas fait uniquement de désert et de dunes. More, this is an ensemble of magnificent landscapes, where the dunes do not represent more than 20%”, indicates the artist Abdellah Doulfikar, where the multiple voyages are full of surprises, with the discovery of a large banana plantation after a few kilometres. de Tan-Tan, des oasis de palmiers tout au long de l’Oued Drâa, entre autres. «J’ai, aussi, found des oases qui datent d’avant l’Histoire dans la région du Tafilalet.

À côté, with trouve des millions of palmiers who play a three important role in the fight against desertification. J’ai été, également, frappé par l’existence d’anciennes villes au sud de l’Oued Draa, que montrent l’enracinement de la civilization sahraouie, puis des incroyable patrimonial richesses. Sans oublier les nombreux lacs, dans différentes régions du Sahara qui accueillent diverses espèces d’oiseaux», précise l’auteur du livre. Donc, à travers ces photos, Abdellah veut donner une autre vision que celle que l’Occident montre sur le Sahara par le biais de degrading choses. Je veux faire découvrir l’evolution que connaît le Sud marocain, notamment avec l’energie renouvelable, l’expansion de l’agriculture, les réserves naturelles d’oiseaux… «Comme je travaille aussi sur les réseaux sociaux pour avoir une page spéciale sur le Sahara marocain et toutes les richesses qu’il possède, et ce à travers les photos que j’ai prizes durant mes nombreux voyages».

Des photos qui immortalisent des paysages, des lieux et une civilization que beaucoup de gens ne connaissent pas parfaitement. Des photos que racontent le Sahara marocain avec sa faune, sa flore, ses oasis, ses dunes dorées, ses plages blanches, ses plages sauvages, ses réserves naturelles, ses milieux écologiques au sable blanc, aux eaux cristallines, aux poissons uniques et aux colonies d’oiseaux migrateurs. N’est-ce pas un vrai paradis? This project is an initiative that effaces beaucoup d’images stéréotypes diffusées par les étrangers que ne voyaient du Sahara who are côté desertique. Ce qui n’est pas le cas du vrai Sahara que l’artiste a photographié et présenté dans a livre. “Sahara Paradis”, published in Spain, represents, also, a merveilleux voyage in the heart of the Sahara Marocain, reflecting the enchanting beauty of the landscapes of the South, through 112 unpublished photos (grand format) distributed in 160 pages of cet ouvrage qui nous encourage à aller découvrir ces merveilles. Selon Doulfikar, «Ces photos rappellent le world des adventures et des decouvertes, et racontent ce qu’on ne peut écrire ou décrire sur le desert du sud du Maroc. Le Sahara marocain est plus qu’un désert, c’est un paradis», dit-il.
Rappelons qu’a premiere selection of photos with permission to realize an exhibition, au Musée Huelva en Andalousie in 2019, which is well-accueillied by professionals and the large public.

Biography of the author

Natif de Casablanca, Abdellah Doulfikar, connu en Espagne par le nom «Dulfi», was installed in Huelva in Spain after 1989, and developed an intense professional and creative activité dans le domaine de la photographie.
Sa carrière a été fructueuse en expositions individuelles et collectives aussi bien au Maroc qu’en Espagne, dont les thèmes ont été bien accueillis par le public et les spécialistes de la photographie. Comme il s’est distinguished for the creation of companies in Huelva, Isla Cristina, Moguer, Mazagón and Palos. Ce qui lui a value des reconnaissances important pour ses mérites dans la photography créative, notamment le Prix national de la photography de la Fondation MXA «Femme pour l’Afrique» (2017), l’attestation d’excellence par «Atelier de l’ art of photography» (2017), the first prize of the onzième concours «Amis du Musée» (2020).

.



Source link

Leave a Comment